Sooretul Femmes et technologie pour une alimentation locale

Au Sénégal, les structures de production et de transformation des produits agricoles sont consituées den groupements d’intérêts économiques (GIE). Ces structures se trouvent essentiellement dans les zones rurales et disposent de peu de moyens techniques et financiers pour développer leurs activités et pour commercialiser leurs produits.  Leur stratégie de pénétration du marché consiste à participer à des foires internationales, qui sont les seules occasions de vente à très grande échelle. De plus, les produits ne sont pas assez visibles et pas suffisamment mis en valeur sur le marché local, les boutiques ou les grandes surfaces.

Les autorités sénégalaises ont toujours été préoccupées par l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. De nombreuses stratégies ont été proposées et sont basées pour la plupart sur la production agricole, la promotion de l’entreprenariat et de la consommation des produits locaux. La promotion des produits locaux transformés faisant défaut, il est évident que les consommateurs ne les adoptent pas. Le plus grand problème réside dans le fait que la plupart des producteurs vivent dans des zones rurales alors que la majorité des acheteurs vivent dans les capitales régionales du Sénégal. Ceci explique les difficultés d’accès à un plus grand marché pour écouler les produits et ainsi gagner plus de revenus. Les produits agricoles transformés est un secteur dominé majoritairement par les femmes. or, il fallait répondre à la satisfaction de la demande sociale pour l’accès à un niveau de vie meilleure. C’est ainsi que Sooretul a été mise en place en tant que plateforme fédératrice de l’ensemble des acteurs du secteur agricole et marché virtuel des produits locaux transformés.

SooretulSooretul est un projet primé par le Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT) qui a été créé auprès de l’Autorité de régulations des  télécommunications et des postes (ARTP) et est destiné au développement de l’accès/service universel et au financement des charges de tout service public utile au développement des services de télécommunications, des TICs ainsi que celui des services publics de l’énergie et de l’audiovisuel.

Sooretul  offre une plus grande visibilité des produits locaux des femmes, un guichet permanent pour des commandes à grande échelle et de nouveaux types de clients aux GIE de transformation des produits locaux. Sooretul vient d’un mot Wolof qui signifie “Ce n’est plus loin”. Nous sommes partie du constat qu’au Sénégal, les structures de transformation des produits agricoles disposent de peu de moyens pour commercialiser leurs produits sur le marché local et international, et les foires sont malheureusement les seules occasions de vente à très grande échelle. Sooretul vient résoudre ce problème en donnant une grande visibilité aux produits locaux et un guichet permanent pour des commandes à grande échelle tout en faisant la promotion de la femme dans l’agro-business.  Sooretul rapproche l’offre rurale de la demande urbaine.

Regardez le reportage (français, anglais ou italien)!

 

Share on Facebook6Share on Google+1Tweet about this on Twitter0Email this to someone

Awa Caba

Elle est co-fondatrice de la platforme Sooretul et directrice associée de Weltima, une startup spécialisée dans le développement d’applications web et mobile. En plus de son baccalauréat, série scientifique en génie informatique à l’école Supérieure Polytechnique de Dakar, elle a obtenu son Diplôme d’Ingénieur de Conception en Informatique en 2012. La même année, elle devient co-fondatrice du premier réseau de femmes dans la technologie au Sénégal Jjiguene Tech Hub dont le but est d’encourager et d’inspirer plus de femmes à intégrer l’écosystème des Technologies de l’Information et de la Communication et des STEM (Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques).